Instantané

Publié le par Koka

Que la vie est étrange... Après une soirée bien trop arrosée hier soir, une jolie grasse matinée, je me suis réveillée avec une envie de Pumking Pie. Non, en fait je dis n'importe quoi ; j'ai bien pris une part de tarte à la citrouille pour le petit déjeuner, mais c'est seulement pour finir les restes. Ce qui est étrange, ce matin, c'est la façon dont mon esprit fonctionne. Des restes de vapeurs d'alcool peut-être. Je vous explique :

Je me suis réveillée tard - midi passé - et une chose en entraînant une autre, j'ai finit par plonger avec délices dans un bain, les yeux encore tout ensommeillés. Et là, j'ai commencé à délirer sur une vérité pourtant profonde : "Le temps n'est pas géostationnaire". Vous n'avez rien compris ? C'est normal. En fait, c'est juste que le temps passe parfois plus vite et parfois moins vite. Et c'est en automne qu'on s'en rend le plus compte. Un instant, un grand soleil, et quelques minutes plus tard, la pluie. Et quand on se lève à midi, il ne reste plus que quelques heures de jour... Et on se demande : est-ce une impression ou bien le temps passe de plus en plus rapidement ? Et le passé, qu'est-ce réellement ? Passé, futur, ce ne sont que des illusions, n'est-ce pas. Seul compte cet instant qui n'est même pas mesurable, cet instant sans épaisseur qu'on appelle le présent. Et pourtant, j'ai parfois l'impression que le temps s'arrête. Je ne comprends plus rien. Alors j'écris dans l'instant.

 

2010-11-27.JPG

 

L'hiver avance, camouflé

Par le temps qui s'affole

En conjectures indolentes,

Transformation parabolique

De ressentis glacés.

 

Le temps est en dehors de moi,

Si calmement passé

Apparence d'éternité...

Le temps est en dehors de moi

Quand le passé n'est plus.

 

 L'hiver s'entortille, masqué

Par le moment fractal

Immuablement continu,

      Transmutation cunéiforme

Des intervalles brûlants.

 

Le temps est en dehors de moi,

Sans cesse accéléré,

 Instant subjectif, idéal,

Le temps est en dehors de moi,

Rêve transcendantal.

 

 


L'image vous dit quelque chose ? C'est normal, c'est simplement une autre vue de cette oeuvre d'art que je vous avais présentée ...

Vous êtes curieux d'en savoir plus sur le temps, je savoir quelle lecture m'a inspirée ? Allez donc voir ici, un cours de philosophie sur le temps, sur notre temps.

Publié dans Vers libres

Commenter cet article

Astheval 04/12/2010 18:42



Ton texte me fait penser à une citation de Rousseau : "Oserais-je exposer ici la plus grande, la plus
importante, la plus utile règle de toute l'éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en perdre"


J'en ai souvent perdu à m'interroger sur le temps… Passe-t-il ? ou est-ce nous qui le "traversons"
?...



Koka 09/12/2010 13:57



C'est une grande question, qu'on s'est tous posé un jour ou l'autre, je crois... Quand à savoir la réponse, c'est une autre histoire...



ecureuilbleu 30/11/2010 22:09



J'ai appris pas mal de choses sur le temps en lisant ton article. Il passe plus ou moins vite selon la façon dont on l'occupe, et c'est le bien le plus précieux avec la santé. Bisous



Koka 02/12/2010 11:14



Le temps, l'air et la santé, toutes ces choses qui ne quantifient pas ni ne s'achètent, mais pourtant si précieuses...


Bisous



Joseph 29/11/2010 12:04



Bravo Koka, tes mots sonnent juste.


 


Amitiés.



Koka 30/11/2010 15:25



Merci Joseph, bonne journée



Oxygène 28/11/2010 22:39



Bonsoir Koka, j'ai jeté un coup d'oeil sur le cours de philo mais je crois que je n'aurai ni le temps, ni le courage de lire l'article... Mon pauvre neurone est bien fatigué maintenant et je
pense qu'il est incapable de lire -et de comprendre- des sujets aussi sérieux. 


Il n'empêche que ce que tu dis du temps m'a beaucoup intéressée. Le temps se joue souvent de nous : trop court lorsqu'on a besoin de lui, trop long lorsque l'on s'ennuie... Je crois que tu avais
suivi la belle histoire de Pierre-Louis "La Rémige Bleue". Te rappelles-tu son personnage, Kronos...? Il avait le pouvoir d'arrêter le temps et par là-même de réparer les erreurs possibles...
Comme j'aimerais le rencontrer pour lui demander parfois de m'offrir quelques heures ou, à d'autres moments, pour le supplier de faire avancer un peu plus vite les aiguilles du temps... 


Mais personne ne peut jouer ainsi avec le temps qui passe... A nous d'user et d'abuser du temps que l'on a aujourd'hui... Tu as bien fait de t'amuser (dans un petit estaminet
peut-être,comme dirait ta maman...)


Tu dis que le temps s'affole et tu as raison. Profite bien de tout Koka !


Je te fais de gros bisous.


 



Koka 30/11/2010 15:25



Bonjour Oxy !


A vrai dire, je te comprends... la philosophie demande beaucoup de concentration, et on n'a pas toujours envie d'être méditatif !


C'est vrai que le temps nous joue des tours... Je me souviens, bien sur, de la régiem bleue, et de Kronos. Moi aussi, parfois, je voudrais lui demander d'arrêter le temps, pour profiter de
certains moments ou éviter de faire des choses que je regretterais par la suite... Ou au contraire de faire passer à la vitesse de la lumière les moments difficiles ! Si seulement...


Une chose est sure, il faut profiter du temps qu'on a, et ne pas le gacher en choses trop sérieuses !!


Bisous Oxy !



autourdupuits 28/11/2010 09:48



Bonjour Koka,


Merci pour ton passage sur mon blog.


Le tien n'est pas une découverte pour moi,j'y viens souvent en catimini,me disant "allez la vieille passe ton chemin"


Oh que oui le temps passe vite à cette saison,on n'a le temps de rien faire n'est-ce-pas?


Pas plus tard qu'hier je voulais aller prendre des photos dans Paris (scoop!) lorsque j'ai regardé cette maudite pendule j'ai constaté qu'il ne me restait que deux petites heures!! J'ai tout
laissé en plan


D'une façon générale le temps passe à toute allure ,alors savourons le temps qui passe,mais moi j'ai décidé de ne pas laisser le temps au temps.La vie est trop courte


Bravo et bon dimanche



Koka 28/11/2010 13:08



Bonjour !


C'est moi qui te remercie de ton passage !! ou de tes passages... tu es toujours bienvenue ici !


Le temps, tu ne trouves pas, on ne sait jamais trop comment l'aborder - un moment on a l'impression d'avoir la vie devant soi, et quelques instants après, tout est passé trop vite, il faut
se dépêcher... Alors oui, autant vivre la vie à fond !!


Bises, bon dimanche à toi !